Identification et caractérisation d’un répertoire de lymphocytes T naïfs CD8 spécifique de la benzylpénicilline

From Life Sciences Université Paris-Saclay

Les réactions allergiques médicamenteuses représentent un problème majeur de sécurité d’emploi du médicament et la majorité est due à des antibiotiques tels que les b-lactamines (BL). Dans une étude à paraitre dans Clinical and Experimental Allergy, Marc Pallardy et son équipe à la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry (Unité INSERM/UPSud UMR-S 996, en collaboration avec l'UMR 8076 BioCIS CNRS/UPSud, le SIMOPRO du CEA de Saclay - LabEx LERMIT et les laboratoires SERVIER) apportent une compréhension des mécanismes de l’immunisation contre les médicaments tels que la benzylpénicilline (BP) et le rôle des lymphocytes T (LT) CD8 dans le développement des allergies médicamenteuses.

 

Des travaux précédents réalisés dans cette équipe ont mis en évidence qu’il est possible de détecter des LT naïfs CD4 spécifiques de la BP issus du bioconjugué albumine-BP chez des donneurs non allergiques (Nhim et al. 2013; Scornet et al. 2017; Azoury et al. 2018). En raison du rôle majeur des LT CD8 dans certaines réactions allergiques (ex : exanthème bulleux à la pénicilline, hépatites immuno-allergiques), un des enjeux actuels de ce projet était de mettre en évidence la présence de LT naïfs CD8 spécifiques de la BP chez des donneurs sains. En utilisant une approche originale de co-culture autologue entre les cellules dendritiques et les LT naïfs CD8+ du même donneur, les chercheurs ont mis en évidence l'existence d’un répertoire de LT naïfs CD8+ spécifiques de la BP, et ceci lorsque les DC étaient chargées exclusivement avec de la BP libre. Ils ont ensuite montré que l’activation des LT CD8 spécifiques de la BP requiert un apprêtement intracellulaire dans la DC dépendants du protéasome et des molécules du CMH de classe I.

D’une manière globale, ce projet a permis de mettre en évidence l’existence d’un répertoire de LT naïfs spécifiques de la BP et l’étude de leur mécanismes d’activation. Tout comme pour les peptides de classe II hapténisés par la BP et identifiés précédemment (Scornet et al. 2017 ; Azoury et al. 2018), l’identification d’épitopes impliqués dans l’activation des LT CD8 pourrait servir, d’une part dans le développement d’un test à visée diagnostique et d’autre part, dans l’établissement d’une stratégie de prévision de peptides spécifiques de ces LT CD8 potentiellement immunogènes.

 

Contact : marc.pallardy @ u-psud.fr