L’AMP cyclique régule la fonction mitochondriale cardiaque

From Life Sciences UPSaclay

Dans une publication parue dans la revue Mitochondrion, une équipe de recherche de l’UMR-S 1180 INSERM/UPSud (Faculté de Pharmacie, LabEx LERMIT, Châtenay-Malabry) a montré qu’une enzyme de la famille des phosphodiesterases, PDE2, régulait certaines fonctions mitochondriales et métaboliques dans le cœur de rat et de souris.

 

 

Ainsi en modulant le niveau d’AMP cyclique (AMPc) intramitochondrial, la PDE2, elle-même régulée par le GMP cyclique (GMPc), influence le potentiel de membrane mitochondrial, la respiration (OXPHOS), la transition de perméabilité et le stockage du calcium. Ces données ont été montrées en mitochondries isolées puis confirmées en cardiomyocytes de rats nouveau-nés et à l’aide de mitochondries purifiées à partir de cœur de souris transgéniques pour PDE2.

Ces travaux menés par Dawei Liu, doctorant chinois financé par le Chinese Scholarship Council (CSC), ont été rendus possible par le travail d’imagerie à fluorescence réalisé sur la plateforme d’imagerie MIPSIT de l’UMS IPSIT (Valérie Nicolas), l’analyse métabolique sur la plateforme CIBLOT (Delphine Courilleau) et la plateforme ANIMEX (Valérie Domergue).

 

Contact : catherine.brenner @ u-psud.fr