Les nanoparticules bioinspirées de polydopamine : synthèse, PEGylation et propriétés nanomécaniques

From Life Sciences UPSaclay

 

La polydopamine (PDA) est un polymère bioinspiré du processus d’adhésion des moules sur les rochers. La PDA présente des propriétés très intéressantes pour la conception des nanovecteurs à propriétés multifonctionnelles. En effet, il s’agit d’un polymère possédant des propriétés photothermiques intéressantes, il est facilement fonctionnalisable, biocompatible et biodégradable du fait de sa similarité structurale avec un biopolymère, qui est la mélanine (eumélanine).

 

Afin de concevoir un nanomédicament à base de PDA et à propriétés multifonctionnelles, l'équipe de Physico-Chimie des Surfaces de l'Institut Galien (UMR 8612-CNRS/UPSaclay/LabEx LERMIT, Faculté de Pharmacie, Châtenay-Malabry) a récemment établi des conditions expérimentales étroitement contrôlées qui permettent de Pegyler et de moduler la taille, le rendement et les propriétés mécaniques des nanoparticules de PDA. En outre, les propriétés nanomécaniques des nanoparticules de PDA présentant différentes tailles, ont été aussi étudiées par nano-indentation AFM (Microscope à Force Atomique). Les résultats, publiés dans Journal of Materials Chemistry B ont démontré pour la première fois que l'élasticité des nanoparticules de PDA diminue avec leur taille. Ces caractéristiques ont été reliées à l'ordre géométrique plus élevé des fractions oligomériques de PDA au sein des nanoparticules de plus grande taille.

Ces propriétés mécaniques modulables pourraient ainsi contrôler l’internalisation cellulaire des nanoparticules de PDA, leur pénétration dans les tissus ainsi que leur biodistribution.

 

Lire l'article

Contact : ali.makky @ universite-paris-saclay.fr