Contaminations cutanées aux radionucléides : le premier traitement d'urgence est commercialisé

De https://www.irsn.fr/

L’entreprise Cevidra commercialise depuis le mois de juillet 2018 Cevidra® Calixarene, le premier traitement local d’urgence pour une contamination cutanée par un actinide (uranium, plutonium, américium, etc.). Ce traitement, une crème lavante très simple d’utilisation, qui empêche l’uranium de passer la barrière de la peau à plus de 95 % si elle est appliquée immédiatement, a été mis au point au cours de deux thèses dans le laboratoire de recherche en radiochimie, spéciation et imagerie (LRSI)  de l’IRSN en partenariat avec l’Institut Galien Paris-Sud (UMR CNRS 8612) et la Direction Générale de l’Armement (DGA).

 

 


Auparavant, le seul traitement existant consistait en un rinçage d’urgence à l’eau savonneuse, peu efficace. Cette crème lavante consiste en une nanoémulsion dont le constituant actif, le calixarène carboxylique (1,3,5-OCH3-2,4,6-OCH2COOH-p-tertbutylcalix[6]arène), possède la propriété de piéger les actinides, notamment l’uranium. Elle permet ainsi d’éviter leur passage dans le sang, d’où ils peuvent se fixer dans les reins et les os avec un risque de voir se développer, à terme, des pathologies au niveau de ces organes.

La commercialisation de la crème lavante est l’aboutissement de 10 années de recherche du LRSI et de l’Institut Galien Paris-Sud.

 

En savoir plus