Indira Mendez-David, lauréate de la Fondation Pierre Deniker

Par Léa Remaud / publié le 13 octobre 2017

 

Indira Mendez-David (UMRS 1178/CESP, INSERM/UPSud/UPSaclay à la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry) a reçu une bourse d’un montant de 20 000€ pour la recherche et la prévention en santé mentale de la part de la Fondation Pierre Deniker. Elle fait partie des quatre talentueux candidats récompensés.

Créée en 2007 par les professeurs Jean-Pierre Olié et Henri Lôo, la Fondation Pierre Deniker soutient la recherche et la prévention en santé mentale. Cette structure appuie, aussi bien en France qu’à l’étranger, les projets de recherche visant à améliorer les connaissances dans la discipline.

Cette année encore, la Fondation a reconduit l’octroi de bourses et de prix permettant de soutenir ou de récompenser de jeunes chercheurs talentueux ou des travaux particulièrement remarquables. Quatre lauréats ont été récompensés parmi lesquels Indira Mendez-David, chercheuse à l’INSERM à l’UFR Pharmacie de Châtenay-Malabry (Université Paris-Sud), qui s’est vue attribuée une bourse de 20 000€.  Ses travaux prometteurs à propos de la « caractérisation du circuit neuronal entre le cortex médian préfrontal et le noyau du raphé dorsal dans les effets anxiolytiques rapides » ont particulièrement séduit le jury. En effet, plus de 7% de la population mondiale est touchée par les troubles anxieux et la prescription d’anxiolytiques est un problème majeur à cause du risque de dépendance. Au sein de l’équipe UMRS-1178, Indira Mendez-David a découvert une nouvelle piste thérapeutique dans l’anxiété, en stimulant directement des récepteurs de la sérotonine de type 4. Cette stimulation permet une anxiolyse rapide et aucun risque de dépendance : « Mon projet aura pour but de mettre en évidence les circuits neuronaux clés impliqués dans l’anxiété et dans la réponse thérapeutique par des techniques innovantes comme l’optogénétique, technique permettant d’activer ou d’inhiber un circuit neuronal précis grâce à la lumière. » Dans le futur, ce travail permettra de développer de nouveaux traitements contre l’anxiété.

 

Mais l’aventure ne s’arrête pas là ! Parmi ces lauréats, un vote Facebook a été réalisé pour décerner la "Bourse Coup de Coeur".  Grâce à la forte mobilisation de la faculté de Pharmacie et de l’université Paris-Sud, Indira a récolté près de 1000 « like » ce qui lui a permis de remporter cette deuxième bourse ! Elle bénéficiera ainsi d'un bonus de 3 000€ supplémentaires qui lui donneront alors un coup de pouce très appréciable à ses travaux de recherche.

 

Revivez la cérémonie de remise des prix : https://www.facebook.com/franceinter/videos/1549746375060477/

Merci à tous d’avoir soutenu Indira !

 

 

Contact : indira.david @ u-psud.fr

UMRS 1178 : http://www.neuropharmacologie.u-psud.fr

En savoir plus sur la Fondation Pierre Deniker : http://www.fondationpierredeniker.org